Devenir assistant médical : un métier d’avenir

Voici un métier qui va prendre de plus en plus d’importance dans le secteur médical au cours des années à venir, à savoir celui d’assistant médical.

En effet, dans le cadre de la réforme du secteur de la santé, le président de la république Emmanuel Macron a annoncé la création de 4000 postes de ce type d’ici l’horizon 2022.

Mais en quoi consiste cette profession ? Quelles sont les qualités pour devenir assistant médical ?

Qu’est-ce qu’un assistant médical

Pour décharger les médecins des tâches administratives afin qu’ils se consacrent et se concentrent sur leur activité, l’assistant médical prend le relais du médecin.

Il ou elle va pouvoir accueillir et préparer le patient à la consultation en réalisant des actes médicaux simples comme la mesure du poids, de la tension ou encore la prise de température.

Sur le plan administratif, il va reporter ces informations sur le carnet de santé ou le dossier médical du patient. Il va également effectuer des tâches administratives classiques de gestion et de coordination.

Ses capacités en termes de frappe de comptes rendus médicaux seront alors très appréciées pour optimiser le travail du médecin.

Notons que plusieurs cabinets médicaux ont recours à l’externalisation de la frappe des courriers médicaux en collaborant avec des centres d’appel médicaux.

Aussi, l’assistant médical pourra s’occuper de la stérilisation du matériel, ainsi que de son nettoyage.

Cette aide sera très appréciée par les médecins et les professionnels de la santé qui la réclamaient depuis longtemps.

Les qualités d’un assistant médical

Si un médecin souhaite travailler avec un assistant médical, il a pour obligation de prendre en charge de nouveaux patients et d’assurer également les urgences.

En contrepartie, l’assistant médical doit faire preuve de nombreuses qualités pour répondre à l’exigence de cette profession médicale comme :

  • Une grande capacité d’écoute ;
  • De la réactivité ;
  • Un savoir-faire en matière de frappe de courriers médicaux ;
  • Un esprit de synthèse
  • La capacité à guider et orienter les patients ;
  • Gérer un dossier médical et savoir utiliser des outils bureautiques ;
  • Respecter la réglementation en matière de système de soins ;
  • Connaître la terminologie médicale ainsi que le codage des actes médicaux et des modes de prise en charge.

Le métier d’assistant médical vise à désengorger non seulement les urgences des CHU, mais aussi d’aider concrètement et au quotidien les professionnels de santé comme les médecins généralistes, les gynécologues, les rhumatologues ou encore les cardiologues.

C’est un métier d’avenir qui sera vraisemblablement accessible un an après le bac, mais les profils des étudiants et professionnels qui se prédestinent au domaine médico-social en premier lieu sont également acceptés.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *