Edouard Philippe : la santé au cœur de la politique publique

A l’occasion du traditionnel discours de politique générale, le premier Ministre, Edouard Philippe, a annoncé de nombreuses mesures visant directement la santé publique. Lutte contre le tabagisme, télémédecine, vaccins pédiatriques obligatoires et meilleure prise en charge des soins optiques et dentaires : que faut-il retenir des annonces d’Edouard Philippe ?

  • Une lutte renforcée contre le tabac 

« Chaque année le tabac en France entraine plus de 80 000 décès. C’est la première cause de mortalité évitable » s’est indigné le premier Ministre qui estime que la lutte contre le tabagisme doit être une priorité du gouvernement. Il promet donc une hausse de 40% du prix du tabac. A terme, un paquet de cigarette coûtera 10 €, seuil symbolique de dissuasion. Parallèlement, Edouard Philippe engage son gouvernement dans une lutte plus active contre les trafiquants de cigarettes et le marché noir.

  • 11 vaccins pédiatriques obligatoires

« Des enfants meurent de la rougeole aujourd’hui en France. Dans la patrie de PASTEUR ce n’est pas admissible », s’est insurgé Edouard Philippe qui a l’intention de rendre 11 vaccins pédiatriques obligatoires. Actuellement, seuls les 3 vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires. Le premier Ministre apporte 8 autres vaccins à cette liste : contre la rougeole, la coqueluche, la rubéole, les oreillons, la bactérie Haemophilus influenzae (la méningite), l’hépatite B, le méningocoque C et le pneumocoque.

  • Une meilleure couverture pour les dents, les yeux et l’audition

Avant la fin du quinquennat, le premier Ministre entend que tous les Français aient accès à une meilleure prise en charge pour les soins dentaires, les aides auditives ainsi que les lunettes. Cette mesure a un coût estimé à 4 Mds € et pourrait entrainer une hausse de cotisation pour les adhérents aux complémentaires de santé.

  • Le premier Ministre salue la télémédecine

En vue de lutter contre les déserts médicaux, Edouard Philippe a rappelé, lors de son discours, toutes les « opportunités formidables » offertes par la télémédecine. Le premier Ministre entend, favoriser cette dernière. Le gouvernement devrait présenter à la rentrée de septembre 2017, son plan de lutte contre les déserts médicaux.

Note : les citations proviennent du gouvernement :

http://www.gouvernement.fr/partage/9296-declaration-de-politique-generale-du-premier-ministre-edouard-philippe

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *