En route vers l’« uberisation » de la consultation médicale ?

Aucun secteur n’y échappe : l’uberisation de la société est en marche. Après les hôtels, les taxis, la location de voiture, etc., le secteur médical est touché à son tour avec l’arrivée de plateformes internet et de services de mise en relation en temps réel.

 

Les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez le médecin s’allongent un peu plus chaque année. A tel point que deux Français sur trois renonceraient à consulter pour cette raison, selon l’observatoire Jalma / Ifop sur l’accès aux soins (novembre 2014).

Alors, trouver rapidement une place libre chez un médecin proche de chez soi, en quelques clics depuis son Smartphone, sa tablette ou son pc, l’idée est plutôt séduisante. Le principe connaît un grand succès aux États-Unis depuis 2007 déjà avec Zocdoc, pionnier du genre.

 

Un principe gagnant-gagnant

En France, plusieurs start-up exploitent d’ores et déjà le filon de la prise et de la gestion de rendez-vous médicaux auprès de spécialistes ou de généralistes (ophtalmo, dentiste, gynécologue, orl, dermatologue, etc.). Et chacun y trouve son compte. Les médecins optimisent leur planning et comblent les rendez-vous annulés à la dernière minute (28 millions de consultations ne sont pas honorées par les patients chaque année, selon la Confédération des syndicats médicaux français). Les patients gagnent du temps puisqu’ils ont accès en temps réel aux agendas des médecins et peuvent directement réserver en ligne sur les créneaux disponibles.

Outre la prise de rendez-vous, les plateformes proposent des informations pratiques : tarifs, moyens de paiement, diplômes, conventionnement ou non, moyens de transport disponibles, etc.

 

Médecin à la demande

Aux États-Unis toujours, la logique est poussée encore plus loin avec Heal, une nouvelle application pour Smartphone qui propose un médecin à domicile sur le même modèle que celui de Uber taxi. Tombées aux oubliettes outre-Atlantique depuis plus de 20 ans, les visites à domicile font ainsi leur grand retour. Pager, lancé par l’un des fondateurs de Uber, propose également aux habitants de New York un service de médecins à domicile.

 

Encadré

L’uberisation, qu’est-ce que c’est ?

Le terme uberisation est un néologisme composé à partir du nom de la société californienne Uber, qui développe et exploite des applications mobiles de mise en contact direct d’utilisateurs avec des chauffeurs réalisant des services de transport.

On parle donc d’uberisation pour qualifier un phénomène par lequel une start-up ou un nouveau modèle économique, lié à l’économie digitale, peut menacer et remettre en cause rapidement un vieux modèle de l’économie traditionnelle. Cela en proposant un service innovant accessible depuis un Smartphone à tout moment et sans délai.

L’expression «se faire uberiser» s’emploie pour les entreprises qui subissent l’arrivée d’un tel service, comme les taxis avec Uber ou la SNCF avec Blablacar.

 

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide : « Optimiser l’organisation du centre médical »

Guide-Simplify-Organisation-Centre-Vignette

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *